The supremacy of the Human Being ends here.
Quare talis improborum consensio non modo excusatione amicitiae tegenda non est sed potius supplicio omni vindicanda est,ut ne quis concessum putet amicum vel bellum patriae inferentem sequi; quod quidem, ut res ire coepit, haud scio an aliquando futurum sit. Mihi autem non minori curae est, qualis res publica post mortem meam futura, quam qualis hodie sit.
Caesare reducitHonoratorum aut nobilisTabernis aliquiSupraAginatiumCommemoratis praesertim
A savoir
# Information importante sur le forum ou le jeu.
# Seconde information rapide...
Contexte
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Des retrouvailles inattendus [PV Emily Hoffman] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alek's Pack
Messages : 19
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : partout
avatar


Retrouvailles Inattendu
ft. Emily Hoffman




Quatorze heures. Après avoir signé mon contrat avec la police de Beacon-Hills et, après avoir fait le tour du commissariat, je me retrouve maintenant à vagabonder dans les rues de cette charmante petite ville, qui reste encore un mystère pour moi. Une bonne dizaine de minutes plus tard, je décide de rentrer dans mon petit appartement, pour y terminer l'après-midi.

Vingt heures. Ne voulant pas passer la soirée seul dans mon petit appartement, je file rapidement au première étage, direction ma salle de bains. Une fois dans celle-ci, je me déshabille, puis, je rentre dans la cabine de douche, pour pouvoir laisser l'eau tiède couler sur ma peau. Une demi-heure plus tard, je sors de la cabine, j'attrape une serviette que j'enroule autour de ma taille. Je me dirige ensuite devant la glace, afin de pouvoir arranger un maximum ma coupe de cheveux et, de raser la petite barbe de trois-quatre jours. Lorsque j'ai terminé de me raser, j'essuie le peu de mousse à raser qu'il me reste avec une serviette, puis, je retourne dans ma chambre et, m'habille d'un jean et d'une chemise bleue clair.

Une fois que je suis totalement prêt, je récupère mon téléphone portable puis, je redescends mes escaliers, pour pouvoir récupérer mes clés, puis, je sors de mon petit duplex. Je ferme rapidement la porte d'entrer, avant de commencer à marcher tranquillement dans le couloir, avant de descendre quatre à quatre les escaliers. Lorsque j'ai passé le seuil de la porte, je récupère mon paquet de cigarettes, puis en sors une que je porte jusqu'à mes lèvres. Je range mon paquet dans la poche de mon jean et, essaye d'allumer ma « drogue ». Après plusieurs tentatives, j'arrive enfin à l'allumer. Je crache la première bouffée, puis recommence à marcher tranquillement dans les rues de Beacon-Hills.

Plusieurs minutes plus tard, voir même un bon quart d'heures plus tard, je me retrouve devant un bâtiment qui m'a l'air d'être un bar/restaurant. Je pousse alors, la porte de la bâtisse et, pousse un grand soupire de soulagement en voyant qu'il n'y a pas trop de monde. Je reste encore debout devant la porte, pendant au moins cinq minutes, puis, je décide de marcher, d'un pas lent. En voyant qu'au fond de la pièce il y a une table encore vide, je presse le pas pour pouvoir m'y installer et attendre patiemment la venue d'une ou d'un serveur.



made by lizzou – icons & gif by tumblr


Dernière édition par Aaron Cooper le Mer 23 Sep - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Le loup est revenu


Aaron Cooper & Emily Hoffman

Emily avait repensé à sa rencontre avec un certain David à la salle de sport. Elle avait gardé son numéro aussi précieusement qu'un ticket gagnant de loterie. C'était un peu ça, d'une certaine façon. Un ticket gagnant… qui pourrait l'aider à tourner la page, pour de bon.  Hoffman hésitait encore et n'avait pas encore eut le temps d'y réfléchir. Elle avait eu beaucoup de travail en ce moment. C'était ça de faire des études de médecine.

Mais ce n'était pas le moment de penser à tout ça et de se plaindre. Elle venait de rentrer de la bibliothèque de l'université où et elle devait se dépêcher de se préparer pour ensuite aller au Moon's où elle travaillait entant que serveuse afin de pouvoir payer son petit logement et autres dépenses en demandant le moins possible d'aide à ses parents. Emily en avait marre de leur pitié. Elle voulait devenir complètement autonome.  

Hoffman se dépêcha donc d'aller dans la salle de bain. Une fois arrivée, elle de déshabilla rapidement et entra dans la cabine de douche. Elle alluma l'eau qui chassa la sueur qui dégoulinait sur son corps à cause de sa course dans les rues Beacon Hill. Elle prenait d'habitude des transports en commun mais, manque de chance pour elle, ils étaient en grève. La jeune humaine avait dû donc courir pour arriver plus ou moins dans le temps chez elle.

Une fois qu'elle fut bien savonnée, elle se rinça et sortit rapidement de la douche. Elle sécha son corps à la va vite avant de se démêler rapidement les cheveux et de s'emparer du sèche-cheveu qu'elle mit à la puissance et à la température maximale. La jeune femme grimaça à cause de la chaleur mais ne réduit pas la température. Une fois ses cheveux un minimum secs, elle alla s'habiller.  Elle enfila un débardeur noir et un jean, tenue que son patron acceptait. Elle devra juste mettre son tablier une fois au café.

Emily mit ses chaussures, attrapa son sac et quitta son appartement. En chemin, elle jeta rapidement un coup d'œil à son téléphone pour regarder l'heure. Si elle se dépêchait un peu, elle sera à l'heure. Un vrai miracle.  Hoffman finit par arriver à son lieu de travail et fila à son petit casier. Elle l'ouvrit et prit son tablier et y jeta son sac avant de fermer rapidement le casier. Elle attacha le tablier noir autour de sa taille avant de regarder l'horloge qui se trouvait dans la salle. Prête pile poile à l'heure.

L'humaine alla dans la salle pour commencer son service. Tous les clients avaient déjà leurs commandes… sauf un. Un homme qui devait sans doute venir d'arriver. Emily vit son visage et se figea, le reconnaissant alors qu'elle fut assaillit de souvenirs. Elle le connaissait, elle se souvenait de lui… Après tout, comment ne pas se souvenir de lui ? Il avait été un de ceux qui lui avait mené la vie dure… trop dure… Il n'était resté qu'un an dans le même lycée qu'elle, il était en dernière année à l'époque, mais elle se souvenait très bien de lui et de son prénom. Aaron. Elle avait trouvé que son prénom était magnifique… maintenant c'était un des prénoms qui la dégoûtait.

Hoffman regarda autour d'elle, le cœur battant. Les autres serveurs étaient occupés, elle n'avait pas le choix. Elle allait devoir aller prendre la commande d'Aaron, les bras découverts, laissant voir ses cicatrices…

Merde… Fichu débardeur ! Mais au moins l'autre est cachée...

Le cœur bâtant et la peur lui nouant le ventre, elle se dirigea vers l'homme, essayant de cacher ces cicatrices en collant ses bras contre son corps, mais ce n'était pas gagné. Emily prit une grande inspiration, essayant de contrôler sa voix et d'avoir l'air assuré, et parla :

«Bonsoir, vous avez fait votre choix ?»

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Alek's Pack
Messages : 19
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : partout
avatar


Retrouvailles et Explication
ft. Emily Hoffman




Toujours assis, au fin fond de la salle, attendant tranquillement qu'un ou qu'une serveuse vienne me voir, je regarde la carte du menu, afin de savoir s'il y a quelque chose d'intéressant à manger. Après plusieurs minutes d'hésitation, je me décide et, choisis de prendre un plat de lasagne, accompagné d'un verre de vin. Je repose ensuite la carte sur la table et, j'en profite de sortir mon téléphone de la poche afin de regarder rapidement l'heure et de voir mes notifications. Je relève ensuite la tête pour regarder les différentes personnes qui se trouvent dans le bâtiment. Un petit sourire s'affiche sur mes lèvres lorsque mon regard s'arrête sur un couple avec leurs deux enfants, faisant remonter les bons souvenirs de mon enfance, avant que je change littéralement de comportement, tout ça à cause d'un groupe, mais surtout d'une fille. Je secoue la tête pour me changer les idées, puis repose mon attention sur mon téléphone portable.

Tout en continuant de jouer avec mon téléphone, les souvenirs de mon adolescence, me reviennent en mémoire. Ceux où j'ai commencé à me bagarrer avec mon père, ceux où j'ai également commencé à me battre au lycée, pour n'importe quelle raison. Mais un souvenir en particulier me revient en pleine figure. Celle où, quand j'étais encore au lycée, en dernière année pour être plus précis, cette année là, j'avais pris un malin plaisir de suivre le groupe dans lequel j'étais et, je me suis mis à maltraiter une jeune adolescente, qui n'était qu'en première année de lycée et, qui plus est, était une simple humaine. Je ne trouvais rien de mieux que de la bousculer violemment contre les casiers et j'en profitais même pour l'insulter. Oui, j'étais un vrai petit merdeux à cette époque.   D'ailleurs, je me demande ce qu'elle est devenue. J'aimerais pouvoir la revoir, ne serais-ce qu'un instant pour pouvoir lui demander pardon. Enfin, je suis sûr que si elle me croisait dans la rue elle ne me reconnaîtrait pas. Je pousse un petit soupire tout en rangeant mon téléphone dans la poche de mon pantalon.

Au même moment, un battement cardiaque avec un rythme élevé me parvient. Je relève instinctivement la tête, tout en cherchant du regard qui peut bien avoir un battement cardiaque aussi rapide et irrégulier. Je n'ai pas le temps de continuer ma recherche qu'une jeune serveuse, vient ce poster devant ma table, en me demandant si j'avais choisi mon repas. Je dépose alors mon regard sur cette jeune femme, qui je dois l'avouer n'est pas mal, puis affiche un petit sourire.

- Oui, je prendrais le plat de lasagne accompagné d'un verre de vin s'il vous plaît.

Bizarrement, cette jeune serveuse, me dit quelque chose, mais je n'arrive pas à me rappeler où j'ai pu la croiser. Je fronce légèrement les sourcils, tout en ne la lâchant pas regard, essayant de mettre un nom sur son visage. N'arrivant absolument pas à mettre un nom sur son, si joli visage, je me résigne donc à chercher et, sors mon paquet de cigarettes, avant de reposer mon attention sur la jeune serveuse.

- J'ai une question, est-ce qu'il est possible de fumer à l'intérieur ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Le loup est revenu


Aaron Cooper & Emily Hoffman

Emily, crispée, essaya de se détendre alors qu'Aaron la regardait en souriant. Il ne semblait ni la reconnaitre, ni voir ses cicatrices. Une chance. Mais elle aurait dû sans douter qu'il ne la reconnaisse pas. Elle n'était pas importante... Juste un souffre douleur. Cette pensée dessina un sourire en coin moqueur sur les lèvres d'Hoffman. Ce sourire disparut quand l'homme parla. L'humaine se dépêcha de sortir son stylo et son carnet pour noter la commande et le numéro de la table.

Une fois la commande notée, Emily releva la tête et arqua un sourcil en voyant l'homme sortir un paquet de cigarettes de sa poche. Il demanda s'il pouvait fumer à l'intérieur. L'humaine se retient de le dévisager, savant qu'elle était censée montrer polie... Le fait qu'il ne l'avait pas reconnu lui avait enlevé sa peur et lui avait fait remonter sa colère enfouie au fin fond d'elle-même.

« Je suis désolée mais il est interdit de fumer à l'intérieur. »

Hoffman n'était pas du tout désolée, mais restait polie. Elle détestait la fumée des cigarettes, ce qui lui faisait adorer cette interdiction. C'était une chance pour elle, ça lui évitait d'être asphyxier. Après avoir répondu au client, elle tourna les talons pour se diriger vers la cuisine. Une fois arrivée à destination, elle annonça la commande et l'accrocha avec les autres.

Emily revint dans la salle, s'occupant de prendre la commande d'autres clients dans la salle, essayant de ne pas regarder Aaron, l'ignorer. Sa présence la perturbait. Elle était venue à Beacon Hill pour tourner la page et le dos à son passé. Recommencer à zéro. Mais non, il fallait qu'un monstre de son passé revienne, lui faisant remonter des souvenirs qui allaient, encore, la hantait. N'avait-elle pas droit, elle aussi, au bonheur ? Elle commençait à en douter fortement.

Quand Hoffman revint en cuisine pour l'énième fois, on lui annonça que la commande pour la table 12 était prête. Celle d'Aaron. Etant la seule serveuse à cet instant précis, encore une fois, elle sera les dents, se retenant de jurer, et attrapa la commande. L'humaine se dirigea vers l'homme pour la deuxième fois de la soirée. Une fois à son hauteur, elle lui posa le plat sans trop faire attention, le jetant presque malgré elle. La jeune femme ne lui lança aucun regard et servit son verre de vin commandé.

Une fois le verre servi, elle tourna les talons, commençant à repartir. Il ne l'avait toujours pas reconnu… C'était un soulagement mais, en même temps, ça faisait assez mal à Emily. Etait-elle à ce point insignifiant ? Ne méritait-elle pas que ses bourreaux se souviennent d'elle, que cela les couvre de honte quand ils en pensent ? Apparemment pas. Mais bon, au moins elle n'aurait pas à parler à un de ses cauchemars. Rien que le revoir lui faisait mal, alors lui parler… Et elle n'était pas sûre de pouvoir contrôler sa colère s'il voulait taper la discussion…


(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Alek's Pack
Messages : 19
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : partout
avatar


Pardon
ft. Emily Hoffman




Malheureusement pour moi, la jeune femme me répond qu'il est interdit de fumer à l'intérieur du bâtiment. Je pousse un soupir de désarrois tout en rangeant mon paquet de cigarettes dans ma poche. La jeune femme prends ensuite ma commande et, je ne peux m'empêcher de froncer légèrement les sourcils en voyant que les avants bras de la serveuse, sont couverts de cicatrices. C'est elle fait ça, en travaillant ? Où à-t-elle tout simplement voulu mettre fin à ses jours ? Si c'est le cas pourquoi ? Pourquoi est-ce qu'une si jolie femme voudrait-elle mettre un terme à sa vie ?

Je remonte mon regard sur le visage de la jeune serveuse. C'est vraiment bizarre. Cette femme me rappelle vaguement quelqu'un, mais je n'arrive pas à me rappeler où, mais surtout, je n'arrive pas à remettre un nom sur son visage. Je regarde la serveuse s'éloigner, jusqu'à la cuisine, puis, je repose mon attention sur mon téléphone portable, continuant de regarder mes mails et autres notifications. Les souvenirs que j'ai du lycée, me reste en mémoire, revoyant le visage de la jeune adolescente que je martyrisais avec l'aide du groupe avec lequel je restais. Mais bien sûr !. Je relève rapidement mon regard en direction des cuisines, tout en cherchant la jeune femme, ou devrais-je dire, Emily. C'est elle l'adolescente que je bousculais contre les casiers du lycée à chaque fois que j'en avais l'occasion.  

En voyant la jeune Hoffman revenir dans ma direction, avec le plat que je lui ai commandé quelques minutes plus tôt, je supplie le ciel pour qu'elle, ne me reconnaisse pas, mais rien qu'à voir son expression sur le visage, ainsi que la façon dont elle vient de me « balancer » mon plat me prouve le contraire. Ça va être dur d'aller m'excuser auprès d'elle, surtout avec tout ce que je lui ai fait endurer. Je continue de la regarder s'éloigner une fois encore de ma table, tout en poussant des petits soupirs, ainsi que des  jurons, envers moi-même. Pourquoi a-t-il fallu que je rentre, dans ce fichu, groupe qui n'a fait que m'attirer des ennuis ? Encore une question à laquelle je n'aurais sans doute, jamais de question.

Tout en poussant un nouveau soupir, je pose mon attention sur mon plat, ainsi que sur mon tee-shirt qui est légèrement tâché à cause du peu de sauce qui se trouve dans mon assiette. Manquer plus que ça. Je secoue légèrement la tête, puis commence à manger tranquillement mon plat, tout en cherchant un moyen d'aborder la jeune serveuse afin de lui présenter mes plus plates excuses.

Après avoir bu ma dernière gorgée de vin, je m'essuie les lèvres, tout en posant ma serviette sur la table. Je me lève ensuite arrange un peu ma tenue, puis commence à marcher en direction du bar, où se trouve, actuellement la fameuse Emily Hoffman. Je souffle un bon coup puis, je m'appuie légèrement sur le comptoir, ne quittant pas du regard la jeune femme.

- Emily, tu vas sans doute me trouver idiot, mais, je tenais à m'excuser pour ce que je t'ai fais subir au lycée. Je n'aurais jamais dû te faire endurer ça. Donc euh, je suis désolé ...

Je sais parfaitement qu'elle ne me pardonnera pas, pas avec tout ce que je lui ai fais subir, mais je dois quand même essayer de me racheter et, de lui prouver que je suis quelqu'un de bien.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Excuses Pitoyables


Aaron Cooper & Emily Hoffman

Emily allait retourner en cuisine pour chercher  les autres plats, essayant d'oublier Aaron. Mais comment l'oublier ? L'avoir revu l'avait toute chamboulée. Elle devrait  plutôt être heureuse d'avoir résisté à l'envie de se venger d'une manière ou d'une autre… En addition du plat presque balancé. Mais il le méritait. On ne pouvait pas dire le contraire… sauf peut-être les salopards qui avaient fait de sa vie un enfer juste pour s'amuser et se défouler.  Hoffman soupira avec un sourire forcé et en secouant légèrement la tête.

Une fois en cuisine, Hoffman prit les plats prêts pour ensuite aller les servir. Elle fit son travail, ignorant l'homme pour éviter d'aller lui donner une claque ou autre. Quelques minutes plus tard, son patron vint la voir, lui annonçant que le barman venait juste de vomir de la bille dans les toilettes et qu'il devait donc partir. Il demanda à la jeune humaine d'aller le remplacer, lui promettant une petite prime. Emily accepta, ne pouvant pas laisser passer l'occasion de se faire un peu d'argent en plus.

Elle alla donc au bar et fit le travail d'un barman. Ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait à gérer le bar. C'était la deuxième fois. Elle ne disait que rarement non aux heures supplémentaires, que quand elle avait trop de travail pour l'université. Ses études passaient avant tout. Elle voulait réussir dans la vie, et les études étaient la clef de la réussite.

Ayant un moment de libre, Hoffman nettoya rapidement le bar, n'ayant rien d'autre à faire et voulant se vider la tête. Elle ne serait pas complètement détendue tant qu'Aaron était encore dans le restaurant. S'il seulement il pouvait partir… et rapidement. Mais le vœu de l'humaine ne se réalisa pas, à l'inverse même. Elle releva doucement la tête, sentant une présence devant elle. Il était là. L'étudiante se retient de jurer. Il l'avait, apparemment, reconnu.

«  Emily, tu vas sans doute me trouver idiot, mais, je tenais à m'excuser pour ce que je t'ai fais subir au lycée. Je n'aurais jamais dû te faire endurer ça. Donc euh, je suis désolé ... »

La jeune femme observa longuement l'homme, le dévisageant avant qu'un rire ironique sortit de sa bouche. Elle rit, se tenant presque les côtes, le trouvant si ridicule. Il venait s'excuser tellement ridicule… et provoquant. Le coup partit. Emily frappa Aaron de toutes ses forces, laissant sa colère exploser, lui donnant une droite.

« Tu es désolé ? Tu es désolée ?! Quelle bonne blague ! Qu’est-ce que j’en ai à foutre que tu sois désolé ?! Tu crois que je vais te répondre que ce n’est pas grave ? Que je vais faire ma bonne petite fille afin que tu puisses arrêter de penser au con que tu étais ?! Que tu puisses te dire que ce n’est pas si grave, vu que je t’ai pardonné ? Tu peux toujours rêver, va te faire voir. Mais j’espère que tu t’es bien sentit supérieur à l’époque, que tu as eu le sentiment que tu cherchais à ressentir. Car tu sais quoi ? Tu es aussi inutile et sans importance que moi. Alors oui, je te trouve idiot. »

De l’extrême colère pouvait se lire dans ses yeux alors que sa voix agressive raisonnait toujours dans les oreilles de l’homme devant elle.


(c) AMIANTE

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Alek's Pack
Messages : 19
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : partout
avatar


Pardonne Moi
ft. Emily Hoffman




Je continue de regarder la jeune femme dans le blanc des yeux, voulant lui faire comprendre que j'étais réellement sincère et, que je m'en voulais terriblement de lui avoir fait autant de mal durant sa première année de lycée. Hoffman me regarde elle aussi, dans les yeux, me dévisagent aussi. Je pousse un petit soupir en me doutant bien, qu'elle n'acceptera jamais mes excuses. La serveuse continue de me regarder tout en me dévisageant avant qu'elle se mette à rire, qui me fait lever un sourcil en me demandant ce qu'il se passe. Ok, je n'ai absolument pas prévue cette réaction là. Je voyais plutôt qu'elle me mette un coup de poing, en pleine figure, mais pas du tout cette réaction. Par réflexe je tourne la tête vers les clients, qui sont en train de nous regarder, sans doute se demandant ce qu'il se passe.

Au moment où, je repose mon attention sur la jeune femme, mon visage se tourne rapidement sur le côté. Immédiatement, je pose ma main sur l'endroit où elle vient de me frapper. Par malchance, un petit filet de sang coule le long de ma lèvre et, ne voulant absolument qu'elle se doute de ma vraie nature, je contrôle ma guérison instantané, me permettant ainsi de garder l'infime trace de sang. Je serre la mâchoire, puis, je retourne doucement mon regard dans celui de la jeune femme.

« Tu es désolé ? Tu es désolée ?! Quelle bonne blague ! Qu’est-ce que j’en ai à foutre que tu sois désolé ?! Tu crois que je vais te répondre que ce n’est pas grave ? Que je vais faire ma bonne petite fille afin que tu puisses arrêter de penser au con que tu étais ?! Que tu puisses te dire que ce n’est pas si grave, vu que je t’ai pardonné ? Tu peux toujours rêver, va te faire voir. Mais j’espère que tu t’es bien sentit supérieur à l’époque, que tu as eu le sentiment que tu cherchais à ressentir. Car tu sais quoi ? Tu es aussi inutile et sans importance que moi. Alors oui, je te trouve idiot. »

Je regarde la jeune femme, sans savoir quoi lui répondre. Pour tout avouer, je n'ai absolument pas prévue qu'elle fasse, un monologue aussi long. En entendant certains client pousser des cris de surprise suite à ce que vient de dire la jeune femme, je détourne rapidement mon attention sur les autres clients, en leur lançant un regard noir leur faisant bien comprendre qu'ils doivent rapidement arrêter d'écouter notre conversation. Je repose une fois encore, mon regard sur Emily, la suppliant du regard d'arrêter de hurler.

- Okay, le coup de poing, je l'ai amplement mérité et, j'avoue que je mérite encore plus, vue ce que je t'ai fait subir au lycée, mais je t'en supplie, laisse-moi te prouver que je ne suis pas le salopard que tu as connu au lycée. J'ai changé et j'ai mûrie.

Mon regard ne lâche pas celui de la jeune femme. Je veux qu'elle sache que je suis sincère avec elle et, que je suis prêt à tous, pour lui prouver que je ne suis plus l'élève « drogué » qu'elle a connu lors de sa première année de lycée.

- Je sais que ce que je t'ai fais tu ne l'oubliera pas du jour au lendemain, j'en suis conscient, mais s'il te plaît, accorde moi une deuxième chance.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Un Deal


Aaron Cooper & Emily Hoffman

Aaron regarda Emily, ne semblant pas savoir quoi répondre. Cela dessina un sourire moqueur sur les lèvres de la jeune humaine. La peau de son poing qui avait touché l'homme picotait et le sang sur sa lèvre donnait à Hoffman l'atroce envie de recommencer. De faire comme avec David. De frapper, encore et encore, mais cette fois l'un qui avait créé cette colère et de ne pas s'arrêter. Qu'est ce qu'elle en avait envie, d'échanger les rôles, de se sentir puissante à son tour… Mais ce n'allait pas arriver. Aaron prendrait rapidement l'avantage et Emily refusait de s'abaisser à son niveau. Elle devrait plutôt le laisser en plan, l'ignorant.  Mais Cooper parla.

«  Okay, le coup de poing, je l'ai amplement mérité et, j'avoue que je mérite encore plus, vue ce que je t'ai fait subir au lycée, mais je t'en supplie, laisse-moi te prouver que je ne suis pas le salopard que tu as connu au lycée. J'ai changé et j'ai mûrie. »

La serveuse arque un sourcil. Tiens, il commençait sa réponse en disant qu'il était d'accord avec elle… Intéressant et si prévisible. S'il croyait que lui dire qu'elle avait raison allait l'apaiser ou quelque chose du genre, il se mettait le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Aaron voulait prouver qu'il avait changé… Enfin, il la suppliait de le laisser lui prouver.  Cela fit encore sourire ironiquement l'humaine. Cooper s'enfonçait, de plus en plus. S'il seulement il pouvait se taire… L'étudiante soupira, fermant rapidement les yeux en secouant légèrement la tête.

«  Je sais que ce que je t'ai fais tu ne l’oublieras pas du jour au lendemain, j'en suis conscient, mais s'il te plaît, accorde moi une deuxième chance. »

Hoffman releva la tête, le dévisageant. Ne comprenait-il donc pas ? Etait-il encore si égoïste ? On dirait bien… Ce fut à ce moment là qu'elle remarqua que les clients les regarder, curieux, voulant savoir ce qui allait se passer. Tout recommencer et Aaron était apparemment trop con pour s'en rendre compte… Rien d'étonnant. Il avait peut-être changé, elle avait elle-même changé, mais ça ne voulait pas dire qu'il méritait cette deuxième chance…

« T'es toujours aussi bête et égoïste qu'à l'époque on dirait… Non mais sérieusement, tu ne peux pas comprendre que je n'ai pas envie de connaitre le nouveau toi ? Le, entre guillemet, « bon » garçon que tu es devenu ? Que je veux tourner la page, laisser mon passé derrière moi ? Non, bien sûr que non… »

Hoffman détourna rapidement le regard, un léger sourire en coin. Aaron n'allait sans doute pas lâcher l'affaire facilement… En tout cas, jeune, il était bien déterminé de l'enquiquiner…  Emily détourna rapidement le regard, avant de le reposer sur Aaron, qui n'avait pas bougé d'un poil. Un deal vint à l'esprit de la femme, voulant se débarrasser de lui et de son regard persistant… Et même de sa présence dans la ville

« Bon écoute, j'ai un deal. Tu fais ton idiot égoïste, tu me prouves que tu as bien changé et tout le blablabla dont je m'en fous. Et en échange, une fois que tu me l'as prouvé ou que tu as abandonné, je décide si tu peux rester à Beacon Hill, ou si tu dois te casser, me laissant MA deuxième chance, ok ? »

L'humaine attendit la réponse de Cooper avant de se rapprocher de lui afin de lui chuchoter la fin de sa réponse à l'oreille, ne voulant pas gâcher la joie des clients qui commençaient à retourner à leurs assiettes et voulant elle aussi jouer la provocatrice.

« Prépare-toi à faire tes valises Cooper »

Elle se recula, espérant avoir bien mis la pression à Aaron. Il allait bientôt quitter Beacon Hill

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Alek's Pack
Messages : 19
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : partout
avatar


Deal Accepté
ft. Emily Hoffman




Je continue de regarder la jeune serveuse dans le blanc des yeux, essayant de percevoir le fond de ses pensées. Emily, relève la tête dans ma direction, me dévisageant. Je penche légèrement la tête sur le côté tout en plissant légèrement les yeux pour essayer de savoir à quoi elle pense, même si je pense déjà savoir. La jeune serveuse ouvre la bouche et, me balance un tas de choses à la figure. Comme quoi je n'ai pas changé depuis le lycée, que je suis toujours aussi égoïste et, aussi bête qu'avant. Un petit sourire s'affiche sur mon visage. Si elle croit que je vais lâcher l'affaire aussi facilement elle se trompe. Car oui, j'ai bien l'intention de lui prouver que je suis devenu quelqu'un de meilleur.  L'humaine détourne rapidement son regard avec un léger sourire en coin sur le visage. Je lui lance, un regard intrigué, m'imaginant déjà reprendre un deuxième coup de poing au visage. Quelques secondes plus tard, Hoffman repose son attention sur moi.

« Bon écoute, j'ai un deal. Tu fais ton idiot égoïste, tu me prouves que tu as bien changé et tout le blablabla dont je m'en fous. Et en échange, une fois que tu me l'as prouvé ou que tu as abandonné, je décide si tu peux rester à Beacon Hill, ou si tu dois te casser, me laissant MA deuxième chance, ok ? »

Plutôt surpris parce que viens de me proposer la jeune femme, je hausse un sourcil, en me demandant si elle est sérieuse où si elle me fait une blague. Voyant la froideur que dégage le visage de la jeune Emily, je ne peux que penser qu'elle est sérieuse. Mais ce que je ne comprends pas c'est pourquoi, elle se permet de penser qu'elle peut décider si oui ou non je dois quitter la ville. Après tout, si je suis venue dans cette ville c'est pour moi aussi recommencer ma vie à zéro, mais surtout pour échapper aux bêtas de mon ancienne meute.

Emily fait une pause dans son monologue, sans doute pour attendre que je réponde quelques choses, mais moi aussi j'attends la fin de son petit discours, car quelque chose me dit qu'elle n'a pas terminé. Comme je viens, de le dire, la jeune femme se rapproche de mon oreille.

« Prépare-toi à faire tes valises Cooper »

La serveuse se recule, pour pouvoir me regarder dans le blanc des yeux. Sans doute pour regarder la réaction que j'ai suite à son deal. Malheureusement pour elle, c'est un petit sourire joueur qui se dessine sur mon visage, avant de lâcher un petit rire moqueur, tout en croisant mes bras sur mon torse.

- J'accepte ton deal Hoffman.  Mais il y a quand même quelque chose que tu dois savoir. Je ne suis pas près de quitter Beacon-Hills. Je suis venue ici pour moi aussi recommencer une nouvelle vie et, comme je viens d'intégrer la police de cette ville, tu devras me supporter encore longtemps.

Je continue de la regarder avec mon petit sourire moqueur sur le visage, avant de passer ma main dans mes cheveux tout en haussant les épaules.

- Dommage pour toi Hoffman.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Faire Des Choix


Aaron Cooper & Emily Hoffman

Emily observa longuement Cooper, attendant sa réponse. Allait-il acceptait, voulant absolument se racheter ? Ou alors il allait refuser, préférant rester tranquillement dans cette ville… Elle ne pouvait pas le deviner. Il semblait déterminer à vouloir lui prouver qu'il avait changé, mais il était tout aussi égoïste qu'au lycée pour l'emmerder comme il le faisait. Mais ça, Hoffman ne pouvait pas lui reprocher. Elle l'était devenue elle aussi. Après tout, c'était le seul moyen de survivre dans ce monde…

Aaron afficha un sourire moqueur, ce qui donna sa réponse. Un rire moqueur sortait de sa gorge alors que ses bras étaient croisés sur sa poitrine, montrant qu'il était sur la défense. Il parla, faisant arquer un sourcil à la serveuse. Il acceptait le deal mais n'allait pas remplir sa part de marché ? Ça ne plaisait pas à Emily… Pas du tout, mais c'était normal, à qui ça plairait ? Personne.

Cooper regardait toujours la jeune femme avec le même sourire moqueur tout en passant sa main dans ses cheveux et hausser les épaules. Il reparla. Dommage ? Oui, c'était bien dommage, mais pas que pour elle.

« Non. Non, tu n'acceptes pas le deal Cooper. Si tu l'acceptais, tu te plierais aux conditions que je te donne, mais ce n'est pas le cas. Je ne vois pas pourquoi je le ferai moi, vu que toi non. Tu restes à Beacon Hill ? D'accord, très bien pour toi. Mais jamais, je dis bien jamais, je ne te laisserai te racheter auprès de moi. Je t'ai laissé une deuxième chance, tu ne la pas prise en préférant avoir une deuxième chance pour autre chose, fin de l'histoire. Tu n'es plus un gamin gâté Cooper. Tu es un adulte qui doit faire des choix, tu ne peux plus tout avoir. »

Hoffman se surpris elle-même. Elle avait parlé d'un ton neutre, ne faisant pas de reproches, mais en exposant tout simplement les faits.  Sa colère avait disparu, elle était parfaitement calme. Peut-être un peu déçue. Elle avait secrètement espéré qu'Aaron Cooper n'était plus le lycéen idiot qu'elle avait connu… Elle avait espéré, alors qu'elle avait appris qu'il ne fallait plus rien espérer, juste prendre ce qu'on nous donne, que ça soit mauvais ou bon.

Voyant un client arrivé vers le bar, elle chassa ses pensées absurdes, retournant au travail. Elle n'allait pas gâcher sa prime à cause d'un gamin pourri gâté. Qu'il aille jouer au gentil, qu'il aille faire croire que c'était un ange, mais qu'il la laisse tranquille. Comme si Aaron n'était pas là, qu'il n'y avait pas eu d'incident, Hoffman servit rapidement le client, jouant son rôle. Elle lui adressa même un sourire poli. Une fois que le client fut servit et qu'il ait payé,  Emily se retourna vers Cooper qui, à son plus grand déplaisir, était toujours là. Un soupire sortit d'entre ses lèvres.

« Tu comptes commander encore quelque chose ou qu'est-ce que tu attends pour retourner à ta table et finir ton repas comme un grand garçon ? Peut être que tu attends que quelqu'un te donne la becquée ? Si c'est le cas, compte pas sur moi.»


(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Alek's Pack
Messages : 19
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : partout
avatar


Retrouvailles et Explication
ft. Emily Hoffman




Un gosse pourri gâté !? MOI un gosse pourri gâté !? C'est elle seulement, pourquoi j'ai intégré ce foutu groupe au lycée !? C'est ce qui s'est passé dans ma vie et dans ma famille pour que j'en arrive là?! Non. Sinon elle n'aurais jamais osé me traiter de gamin pourri gâté. Je serre la mâchoire tout en essayant de me calmer intérieurement. Je continue de la regarder, serrant encore la mâchoire pour ne pas engendrer la deuxième guerre mondiale entre elle et moi.

La jeune serveuse se recule, avant de retourner derrière le comptoir pour pouvoir servir un nouveau client. Je la suis du regard, avant de me décider à bouger et de me planter juste devant elle, une fois que le client a terminé de commander.

- Pour information je ne suis pas un gamin pourri gâté. Tu ne sais même pas ce qui m'a poussé à entrer dans ce foutu groupe au lycée. Alors, je t'interdis de me juger Hoffman, car tu ne sais rien de ce que j'ai vécu, tu ne sais rien du tout !  

En disant cela, ma voix est devenue distante et légèrement froide. Lui faisant bien comprendre qu'il n'y a pas qu'elle, qui a vécu des choses horribles durant son enfance. Même si mes parents étaient des personnes adorables, ça n'empêchait pas mon père de me frapper lorsqu'il en avait l'occasion. Après avoir été viré de son travail et, surtout, après avoir été bannis par la meute, mon père est devenu fou, il est devenu distant envers ma mère et, à commencer à me frapper parce que je ne lui obéissais pas. Heureusement pour nous, nous avons la capacité de guérir rapidement, ce qui permettait aux humains de n'avoir aucun doute.

Je secoue légèrement la tête pour chasser ses pensées de mon esprit, pour revenir à la réalité. Hoffman, a reposé son attention sur moi, avant d'ouvrir une nouvelle fois la bouche, pour me demander si je compte encore une fois commandé quelque chose, ou si je compte retourner à ma table pour terminer mon repas. Un nouveau petit sourire s'affiche sur mon visage, décidément, cette Hoffman, me donne de plus en plus envie de la connaître un peu mieux.

- ça t'amuserais de me donner la becqué comme tu dis pour m’humilier en public n'est-ce pas ? Mais non, si je suis au comptoir c'est uniquement pour te payer, car vue que tu ne l'as pas déjà remarqué j'ai déjà fini de manger.

Je n'ai pas le temps de terminer ma phrase que mon téléphone portable ce m'est à sonner. Je m'excuse auprès d'Emily puis décroche, écoutant mon coéquipier. Apparemment il a besoin de moi, car il vient de se passer quelque chose en ville. Je l'informe que j'arrive avant de raccrocher mon téléphone. Je range le portable dans la poche arrière de mon jean, tout en sortant mon portefeuille et de reposer mon attention sur la jeune Hoffman.

- Tu as de la chance, je te laisse tranquille pour ce soir. Tu peux garder la monnaie.

Je dépose les billets sur le comptoir puis, affiche un nouveau petit sourire en coin à la jeune serveuse, avant de lui tourner le dos et de sortir du restaurant pour pouvoir me rendre sur les lieux du crime.


FIN DU RP

HRP:
 

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Des retrouvailles inattendus [PV Emily Hoffman] FINI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fini] Mon nabaztag devient un mir:ror !
» CASUS BELLI c'EST FINI ?
» Heavy Rain - spoil free pour ceux qui l'ont fini
» [FINI] Call of MW2 ... URGENT URGENT
» Discussions sur le jeu fini [PAS DE BALISE SPOILER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TeenWolf-CréatureofNight :: Beacon Hills :: Services & Loisirs :: Le Moon's-