The supremacy of the Human Being ends here.
Quare talis improborum consensio non modo excusatione amicitiae tegenda non est sed potius supplicio omni vindicanda est,ut ne quis concessum putet amicum vel bellum patriae inferentem sequi; quod quidem, ut res ire coepit, haud scio an aliquando futurum sit. Mihi autem non minori curae est, qualis res publica post mortem meam futura, quam qualis hodie sit.
Caesare reducitHonoratorum aut nobilisTabernis aliquiSupraAginatiumCommemoratis praesertim
A savoir
# Information importante sur le forum ou le jeu.
# Seconde information rapide...
Contexte
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Discussion autour d'un verre ft. Aaron Cooper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

Discussion autour d’un verre
With Aaron Cooper

David poussa la porte du bar en grimaçant, aujourd’hui n’avait pas été une journée facile pour le Charpentier. En effet, il s’était vu responsable de toute la rénovation d’une maison. Il n’y avait pas cru au début mais le boulot avait été difficile et très long, le laissant à bout de forces. Ses bras étaient douloureux et ses jambes ressemblaient à du coton, il avait peur de s’écrouler à chaque pas qu’il faisait. Il aurait mieux fait de rentrer chez lui mais David avait une tradition depuis son arrivée en ville : Se rendre au bar après chaque journée de travail. Il n’avait pas loupé un seul jour, ce n’était pas maintenant qu’il allait commencer.

Il salua les quelques personnes qui avaient l’habitude de traîner dans les parages avant de s’installer au bar, souriant au Barman qui avait fini par le compter dans la liste de ses meilleurs clients. Ils discutèrent poliment des quelques ragots qui fuitaient en ville en ce moment, David commanda un verre de Whisky comme à son habitude et laissa le Barman travailler, profitant d’être seul pour observer la salle.

David était connu pour être un sacré curieux et c’était bien l’un de ses passe-temps favoris que de tenter de deviner ce qu’étaient les gens qui l’entouraient : leur personnalité, leurs envies, leur véritable nature. Car oui, il avait beau ne pas être un chasseur comme les autres, il n’oubliait pas pour autant son objectif premier : Sauver les humains du monde dangereux du surnaturel. Il n’avait rien contre les loups mais certains d’entre eux pouvaient être dangereux, il devait rester à l’affut du moindre indice qui lui indiquerait qu’une créature avait dérapé.

Rien n’attira sa curiosité et il but une gorgée de son verre, soupirant en sentant l’alcool lui désaltérer le gosier. Il ferma les yeux quelques instants avant d’entendre un tabouret que l’on tirait en arrière pour s’y asseoir. Il tourna un regard curieux vers le nouveau venu, le détaillant rapidement. Grand, robuste, viril. Pas d’ici, il pouvait en mettre sa main à couper. A peine trois ans qu’il se trouvait en ville, qu’il connaissait déjà tous les habitués. Et il n’avait jamais vu cet homme dans le bar. Il but une seconde gorgée avant de se lever, souriant au Barman, rejoignant le siège à côté de l’inconnu.

« Hey, excuse moi de te déranger pendant que tu te détends au bar mais je suis assez curieux, je ne t’ai jamais vu dans les parages. Tu es seulement de passage ou tu viens d’arriver en ville ? »

Il le regarda longuement avant de se taper le front du plat de la main avant de la tendre vers le nouveau venu.

« Je ne me suis pas présenté ! David Crawford, le charpentier du coin ! »


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Alek's Pack
Messages : 19
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : partout
avatar


Discussion autour d'un verre
ft. David Crawford




Après avoir fait, mainte et mainte fois le tour de la ville de Beacon-Hill à la recherche d'un travail, je décide d'aller me rendre dans un bar, afin de pouvoir me changer les idées. En marchant tranquillement dans les rues de la petite ville, je me souviens que je ne suis pas allé au commissariat de police, pour pouvoir y déposer ma candidature pour être agent de police. Je hausse les épaules, tout en me disant que j'irais y faire un petit tour demain matin.

Je récupère ensuite mon paquet de cigarettes, qui se trouvent dans la poche de ma veste, j'en sors une et, la porte jusqu'à mes lèvres, pour ensuite essayer de l'allumer, mais avec le léger vent de face, ce n'est pas pratique. Après plusieurs tentatives, j'arrive enfin à allumer la dernière « drogue » qu'il me reste. Un minuscule sourire se dessine ensuite sur mon visage, en repensant aux années que j'ai passées au lycée, à traumatiser certains élèves. Je continue de marcher, tout en secouant légèrement la tête pour me changer les idées, lorsque je m'aperçois que je me trouve déjà devant le bar.

Je finis rapidement ma cigarette, puis la jette dans un pot de fleurs avant de pousser la porte du bâtiment. En entrant dans le bar, je m'aperçois qu'il y a déjà plusieurs personnes, en train de discuter et de siroter leur verre d'alcool. Je pousse un mini soupir, puis me dirige vers le comptoir, m'installant un peu plus loin de l'homme qui se trouve déjà devant le comptoir. Le barman, arrive quelques secondes plus tard et, je commande un verre de whisky, que je récupère quelques secondes après l'avoir commandé. Je hoche la tête pour le remercier et, commence à boire tranquillement mon verre.

Malheureusement pour moi, la tranquillité que j'espérais, ne dure pas longtemps. L'homme qui était déjà installé au comptoir lors de mon arrivé, vient s'installer à côté de moi. Je le regarde du coin de l'œil, tout en buvant une autre gorgée.

« Hey, excuse moi de te déranger pendant que tu te détends au bar mais je suis assez curieux, je ne t’ai jamais vu dans les parages. Tu es seulement de passage ou tu viens d’arriver en ville ? »

Qu'est-ce qu'il est perspicace celui-là. Un mini sourire se dessine sur mon visage, tandis que je termine d'un coup sec mon verre et, fais signe au serveur de me rapporter la même chose. Je détourne ensuite mon regard sur celui de l'inconnu, qui lui aussi me regarde longuement, avant de se taper le front avec la paume de sa main, avant de me la tendre.

« Je ne me suis pas présenté ! David Crawford, le charpentier du coin ! »

Adieu ma tranquillité. Je pousse un énième soupir tout en me redressant et me tournant vers le fameux David. J'hésite un instant à partir m'installer ailleurs, pour avoir réellement la tranquillité, mais si je fais ça, j'imagine qu'il me collera au basque jusqu'à ce que je me décide à lui répondre. Je lui serre donc la main fermement.

- Aaron Cooper. Et comme vous l'avez si bien remarqué quelques minutes plus tôt, je viens tout juste d'emménager ici.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






Taquineries




David remarqua le soupir de l’homme et son sourire s’agrandit sur son visage, il n’était pas le bienvenu. Enfin quelque chose d’intéressant dans cette longue journée ennuyante. Il aimait quand les gens ne semblaient pas heureux de le voir là, il prenait un malin plaisir à les pousser à bout, petite vengeance de sa part. Immature ? Sûrement, mais il n’aimait pas quand on se foutait de lui. Il le regardait boire, faisant tourner son propre verre sur le comptoir.

Son interlocuteur eut un fin sourire sur les lèvres et il haussa les sourcils, croisant les bras, ne le quittant pas des yeux, curieux face à cet étrange personnage qui venait de nulle part. C’était rare de voir de nouvelles têtes en ville et il fallait sauter sur la première occasion qui se présentait pour faire de nouvelles connaissances mais là, c’était très mal parti pour qu’ils deviennent de bons amis.

Nouveau soupir de la part de l’inconnu, il cherchait vraiment à lancer David dans la partie ? Il se tourna envers vers lui et il lui servit son plus agaçant sourire, celui que bon nombre appelait le sourire « foutage de gueule. » Il l’adorait depuis. Ils se serrèrent la main et David ne put s’empêcher de froncer les sourcils en remarquant la poigne féroce de l’homme. Il lâcha sa main, se massant doucement les doigts. Il l’écouta se présenter, notant bien son nom dans un coin de sa tête. Aaron Cooper, ce n’était vraiment pas commun ici. Et ainsi donc, il avait vu juste, il venait à peine d’emménager.

David claqua des doigts en regardant le Barman, lui souriant gentiment, lui réclamant un nouveau verre un peu moins rempli que les précédents. Il avait beau avoir une bonne descente, le whisky était un alcool fort à boire avec modération. Il but une rapide gorgée avant de se tourner vers ce fameux Aaron.

« Je vois, la ville te plaît ? Elle est un peu du genre agitée ces derniers temps. Puis nous ne sommes pas habitués à rencontrer des gens grognons dans ton genre. » sourit-il

Encore une fois, son sarcasme et son manque absolu de tact avaient repris le dessus pour son plus grand plaisir. Il posa un poing sous son menton comme appui.

« Tu as trouvé un métier ? Rien qu’en te voyant, je peux facilement deviner que tu travailles avec des flics ? Vrai ou faux ? »

Il sentit une légère tape sur son épaule et il se retourna quelques secondes pour saluer un de ses amis charpentiers. Ils échangèrent quelques paroles avant que David ne puisse reporter son attention sur Aaron. Il continuait de faire tourner son verre sur le comptoir, continuant dans ses taquineries.

« Tiens, tu es toujours là ? Tu n’en as pas profité pour filer ? Surprenant. »

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Alek's Pack
Messages : 19
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : partout
avatar


Discussion autour d'un verre
ft. David Crawford




Après lui avoir serré fermement la main et, après m'être présenté, je me retourne pour me retrouver comme avant, c'est-à-dire face au comptoir, buvant une nouvelle fois mon verre de whisky dans l'espoir que le fameux David me foute la paix. Je le regarde du coin de l'œil et, ne peux m'empêcher de pouffer légèrement en le voyant se masser doucement la main. Bien la peine d'avoir une bonne carrure et, de ne pas supporter une poignée de main ferme.

L'homme à côté de moi, fait claquer ses doigts, pour demander au serveur de lui amener un nouveau verre d'alcool. Je repose mon attention, sur les différentes bouteilles d'alcool qui se trouvent devant moi, tout en espérant de tout cœur, que David décide de partir s'attaquer à une nouvelle proie. Manque de bol, le voilà qu'il se retourne une nouvelle fois dans ma direction.

« Je vois, la ville te plaît ? Elle est un peu du genre agitée ces derniers temps. Puis nous ne sommes pas habitués à rencontrer des gens grognons dans ton genre. »

Non mais sérieusement, de quoi je me mêle ? Est-ce que je lui en pose moi des questions ? Je secoue légèrement la tête, tout en buvant une autre gorgée de Whisky. Je pose le verre sur le comptoir et, en profite pour demander un nouveau verre au barman.

- Comme je vous les dis, il y a seulement quelques minutes, je viens seulement d'arriver en ville, par conséquent, je ne peux vous répondre. Et puis ça fera un peu d'animation si elle est si agité que ça.. Et vous savez ce qu'il vous dis le grognon...

Je lance un rapide regard « noir » vers l'homme, avant de reposer mon regard sur mon verre, que vient de m'apporter le barman, m'amusant à faire tourner mon doigt sur le rebord du verre. À vrai dire, c'est une des raisons pour laquelle je suis venue dans cette petite ville. Le fait qu'elle soit « agitée » comme il vient de le dire.

« Tu as trouvé un métier ? Rien qu’en te voyant, je peux facilement deviner que tu travailles avec des flics ? Vrai ou faux ? »
- Faux, je ne travaille pas avec les flics

Je sors rapidement mon paquet de cigarettes, puis pose mon regard sur le barman, avant de lui demander s'il est possible de fumer à l'intérieur. D'un côté, j'espère vraiment qu'il va me dire non, dans ce cas-là, j'aurais peut-être une possibilité d'échapper à ce curieux de David. Le barman, m'annonce alors que j'ai le droit de fumer à l'intérieur, je hoche la tête, hésitant à me lever pour aller à l'extérieur du bâtiment. Après quelques minutes de réflexion et, voyant que David est occupé à discuter avec une autre gars, j'en profite pour allumer ma cigarette, profitant ainsi de ma tranquillité, qui ne dure malheureusement pas longtemps.

« Tiens, tu es toujours là ? Tu n’en as pas profité pour filer ? Surprenant. »

Un sourire amusé se dessine alors sur mon visage. Ok, j'ai vraiment la poisse moi ce soir. Je bois une nouvelle gorgée, puis tourne une nouvelle fois mon regard vers mon voisin.

- On m'a toujours appris à ne jamais tourner le dos à des emmerdeurs dans ton genre, car quoi que tu fasses, il t'emmerderont jusqu'au bout, donc, autant que je reste là non ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






L’emmerdeur




David continuait de jouer avec son verre, se disant qu’il n’allait pas trop forcer sur l’alcool, il rentrait à pied et n’avait pas vraiment envie de se casser la figure sur le trottoir. C’était ainsi qu’il remarqua à quel point ce Matt buvait beaucoup sans paraître perturber par les effets de l’alcool, un détail qui n’échappa à son instinct de chasseur qui se mit aussitôt en alerte. Il s’appuya un peu plus sur le comptoir pour pouvoir l’observer un peu plus en détail.

Monsieur avait donc de la répartie, un méchant sourire naquit sur ses lèvres tandis qu’il ne le quittait pas des yeux, cherchant chaque petit indice qui pourrait l’éclairer sur la réelle nature de son interlocuteur. Celui-ci semblait très mystérieux, chose que l’on n’aimait pas beaucoup en ville. Il gratta sa joue mal rasée avant de finir son dernier verre de la soirée.

Il ne travaillait pas pour les policiers mais la façon dont il se tenait, ses manières, tout cela indiquait qu’il avait fait partie d’un organisme sérieux, où la discipline était de rigueur. L’armée par exemple.

Il grimaça en le voyant sortir un paquet de cigarettes, encore un crétin qui allait se tuer les poumons à suivre cette mode… Ridicule. David n’avait jamais touché à ces choses-là et ne comptait pas le faire. Ce fameux Aaron demanda au Barman s’il pouvait fumer à l’intérieur et David ne put s’empêcher de ricaner un peu quand il l’y autorisa. Sa tentative de fuir pour fumer était tombée à l’eau.

Alors que David s’était mis à parler avec son ami habitué du bar, une forte odeur désagréable était parvenue à ses narines et il se retourna, lâchant sa petite pique qui lui faisait temps plaisir. Un sourire amusé naquit sur les lèvres de son interlocuteur alors qu’il buvait encore une fois. Le chasseur nota le détail dans un coin de son esprit. Il fronça les narines en voyant la fumer s’approcher un peu trop de lui.  Comment pouvait-on se pourrir la santé avec ces choses ?

Il écouta sa réponse avec attention, arquant un sourcil surpris. Lui ? Un Emmerdeur ? Il rit aux éclats, surprenant quelques clients qui tournèrent son regard vers lui. Il avait fini de prendre son petit air moqueur, David avait pris son expression froide et distante de chasseur. Il n’aimait pas quand les choses n’allaient pas dans son sens et ce petit gars semblait pouvoir l’avoir de la sorte ?

« Vu ce que tu viens de dire, crois-moi je vais t’emmerder jusqu’au bout mon vieux. Tu te crois malin parce que tu viens de débarquer ? Crois-moi ici on n’aime pas les types comme toi. Ca joue son mystérieux hein ? Il y en a pas mal ici dans ton genre et ils cachent tous le même type de secret. » siffla-t-il

Il se redressa sur son tabouret, indiquant son verre du menton.

« Et si tu voulais être plus discret… Evite de boire autant. »

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Alek's Pack
Messages : 19
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : partout
avatar


Discussion autour d'un verre
ft. David Crawford




Je continue de regarder l'homme, qui arque un sourcil, avant de se mettre à rire aux éclats. Je fronce légèrement les sourcils, me demandant ce qui peut bien le faire rire dans la phrase que je viens de prononcer. En seulement quelques secondes, David passe d'une expression moqueuse, à une expression froide et distante.

« Vu ce que tu viens de dire, crois-moi je vais t’emmerder jusqu’au bout mon vieux. Tu te crois malin parce que tu viens de débarquer ? Crois-moi ici on n’aime pas les types comme toi. Ca joue son mystérieux hein ? Il y en a pas mal ici dans ton genre et ils cachent tous le même type de secret. »

Un petit sourire apparaît sur mes lèvres. La partie sera un peu plus intéressante, maintenant qu'il connaît mon secret et que je connais le sien. Car il n'y a qu'un chasseur pour faire ce genre de remarque. Les autres surnaturels auraient essayé de dissimuler leurs natures pour éviter une éventuelle bagarre ou autre. Je me retourne une nouvelle fois vers le bar et, termine rapidement mon deuxième verre, de la soirée. Je récupère ensuite mon portefeuille, pour pouvoir payer le barman. Au même moment, David se redresse sur son tabouret, indiquant son verre, d'un signe de la tête.

« Et si tu voulais être plus discret… Évite de boire autant. »

Je lâche un rire nerveux, puis descends du tabouret, tout en balançant les billets sur le bar, avant de ranger une nouvelle fois mon portefeuille dans la poche arrière de mon jean. Je commence à marcher, en direction de la sortie, ne prêtant aucune attention au chasseur, avant de lui plaquer violemment la tête contre le bar et, j'en profite pour lui plaquer le bras derrière son dos, tout en me penchant vers son oreille.

- Écoute moi bien, tu commences sérieusement à me gonfler. Si je suis venu dans ce bar, c'est pour pouvoir passer une soirée tranquille, et non être emmerder par un homme comme toi. Et autre info, il me faut boire beaucoup plus pour être bourré !

Je lui appuie un peu sur la tête, avant de le relâcher et de partir pour de bon à l'extérieur du bâtiment. Je me retourne une dernière fois dans sa direction, tout en lui lançant un énième regard noir, puis ouvre rapidement la porte, pour sortir et de marcher en direction de la forêt. Tout en marchant à travers les arbres de la forêt, je récupère rapidement mon téléphone pour regarder l'heure, lorsqu'une odeur maintenant familière vient jusqu'à mes narines. Je pousse un soupir, puis m'arrête, avant de me ranger mon téléphone dans la poche.

- Tu n'as vraiment pas l'intention de me foutre la paix n'est-ce pas ?


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






Le Chasseur.




L’homme lâcha un rire nerveux, ce qui fit froncer les sourcils de David qui l’observa plus en détail. Ca promettait d’être intéressant, peut-être que s’il l’énervait encore un peu, il allait enfin dévoiler son vrai visage. C’était ce que voulait le chasseur. Il le regarda balancer ses billets sur le bar sans aucun respect pour le Barman, il fit un sourire désolé à ce dernier, tapotant un peu le comptoir avant de se lever, c’était le moment de s’occuper de son cas et au plus vite. Il n’eut pas le temps d’esquisser le moindre mouvement qu’il se retrouva la tête contre le comptoir, un sourire amusé naquit sur ses lèvres alors qu’il lui mettait un bras derrière le dos. Devait-il avoir peur ? Il ricana quand il l’entendit se plaindre. Il n’avait pas qu’à venir dans ce bar s’il voulait la paix !

Il le laissa filer le premier, le suivant du regard, souriant de plus belle en voyant la haine brûler dans ses pupilles dangereuses. Il allait vraiment s’amuser mais pour cela, il devait d’abord le rattraper avant qu’il ne file. Il salua les habitués du bar avant de prendre la sortie à son tour. Une fois dehors, il s’étira longuement puis tourna les talons vers la forêt, vérifiant que son couteau d’argent était toujours aussi bien caché contre son mollet. Cela fait, il accéléra l’allure, se mettant sur ses gardes, tous ses sens de chasseur à l’affût. Il ne fallait pas être idiot pour comprendre que ce cher Aaron était un loup et vu son caractère grognon, il devait être dangereux.

« Oh non, je ne vais pas te lâcher mon petit loup. »

Il arriva à sa hauteur et se plaça devant lui, les mains croisées devant lui alors qu’il le fixait avec insolence. Ce même sourire narquois sur les lèvres, il allait l’énerver mais il savait comment calmer les gens de son espèce.

« Il faut être idiot pour ne pas comprendre qu’un chasseur ne lâchera jamais l’affaire quand il trouve un loup aussi agressif que toi. Parce qu’agressivité rime avec danger, ce que tu es pour la race humaine. Je ne te laisserai pas tuer quelques humains pour la forme, vaut mieux en finir tout de suite. »

Et sur ces mots, il lui asséna un vilain coup de poing en plein nez, ignorant la douleur qui parcourut l’os de son bras. Il le saisit par le col avant de l’envoyer valser contre un arbre, gardant son arme toujours cachée. Il fit quelques pas en arrière et fit mine de se mettre en position de combat.

« Allez mon vieux loup, viens vivre tes derniers instants ! »


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Alek's Pack
Messages : 19
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : partout
avatar


Discussion autour d'un verre
ft. David Crawford




« Oh non, je ne vais pas te lâcher mon petit loup. »

Les bruits de pas, se rapprocher de plus en plus de moi. Je ferme alors quelques instants les yeux, pour les rouvrir quelques secondes plus tard. Le visage du fameux David apparaît devant moi, les mains croisées devant lui. Le chasseur affiche, un sourire qui ne me plaît absolument pas, tout en me regardant avec insolence.

« Il faut être idiot pour ne pas comprendre qu’un chasseur ne lâchera jamais l’affaire quand il trouve un loup aussi agressif que toi. Parce qu’agressivité rime avec danger, ce que tu es pour la race humaine. Je ne te laisserai pas tuer quelques humains pour la forme, vaut mieux en finir tout de suite. »

Je continue de regarder le charpentier sans rien dire le fixant avec un regard noir. Moi agressif ? Il se fout de moi, celui-là. C'est plutôt lui l'agressif. C'est lui qui est venu chercher les ennuie, alors que moi, je voulais simplement passer une soirée tranquille. Tout en continuant de regarder le chasseur dans les yeux, j'essaye de trouver une solution pour pouvoir m'échapper de lui, tout en évitant de le frapper.

Une idée me vient alors en tête et, au moment, où j'allais la mettre en pratique, le chasseur me donne un coup de poing en plein nez. Je porte immédiatement mes mains sur mon nez, tout en poussant un grognement. Je me redresse lentement pour pouvoir, moi aussi, lui donner un coup de poing, en pleine figure, mais je n'ai pas le temps de lui donner, que l'homme m'attrape par mon col et m'envoie valser contre un arbre.

Je me rattrape à l'aide de mes mains et, je me retourne vers lui, laissant mes yeux rouges couleurs sang apparaître. Un nouveau grognement sort de ma gorge, mais cette fois-ci un peu plus féroce que le précédent. Mes crocs, ainsi que mes griffes, sortent lentement. Suite à l'invitation du chasseur, je m'approche lentement de lui, pour pouvoir le défigurer.

Je me retrouve maintenant à quelques centimètres du fameux David, avec la grande envie de lui arracher la tête. Je lève lentement ma main droite, pour la laisser terminer sa course sur son visage, maintenant en sang. J'en profite également pour lui faucher les jambes, pour que je puisse me mettre au-dessus de lui, ma main plaquée sur sa gorge.

- C'est à cause de personnes comme toi qu'on devient agressif. Je me tenais tranquille jusqu'à ce que tu viennes m'enquiquiner !

Je relâche l'emprise que j'ai sur sa gorge et, lui lance un dernier regard noir, avant de reprendre ma marche en direction du lac.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






Vengeance




Le loup se rattrapa rapidement et se retourna vers le chasseur, le foudroya d’un regard rouge rubis qui devait sans doute le terrifier mais David avait laissé l’adrénaline prendre le dessus sur la peur. Un grognement animal parvint à ses oreilles, lui arrachant un nouveau sourire. Il allait devoir se montrer prudent, ce n’était pas le moment de se faire mal pour si peu. Son attention se porta sur les griffes d'Aaron qui venait soudainement de sortir. Il devait être prêt à sortir son poignard à tout moment.

Le loup était désormais tout près et David s’apprêtait à compter jusqu’à trois quand un coup soudain l’atteignit en pleine joue, le faisant basculer en arrière mais il fut rattrapé par une main qui lui enserra la gorge. Il hoqueta, sentant le sang couler doucement le long de sa peau. Ce foutu loup allait le lui payer sévèrement. Son regard n’avait plus rien d’amusé, il était haineux. L’Alpha allait subir sa rage.

Voilà qu’il essayait de se défendre, quel crétin. Il voulait jouer l’innocent, tout gentil qui se battait pour se sauver. Le prenait-il pour un débutant ? Il finit par le lâcher et David porta une main à son visage. Il fixa sa main poissée de sang et frappa son talon contre le sol, faisant apparaitre une lame au bout de sa chaussure. Il allait certes reporter le combat mais d’abord, il devait se venger.  

Il avança d’une démarcha rapide vers ce loup et prit son élan avant de lui donner un coup de pied en pleine cuisse, lui plantant sa lame imbibée de tue-loup dans la chair, le faisant vaciller. Quelques secondes après, il s’empara du poignard qu’il avait au mollet et la plaça rapidement sur la gorge de Aaron, faisant pression sur sa nuque de son autre main. Il fit couler quelques gouttes de sang, gêné par le liquide poisseux qui lui coulait dans l’œil.

« Je te préviens mon grand, vous êtes tous coupables. Le nombre de morts a triplé depuis que vous êtes en ville, toi et tes crétins de loups. Vous êtes tous coupables de la mort de tous ces humains. Vous allez le payer » cracha-t-il à son oreille avant de le lâcher, le faisant tomber au sol, plantant sa dague dans sa main posée au sol.

Il se redressa et cracha le sang qu’il avait dans la bouche avant de tourner les talons.

« On se reverra loupiot ? Prévois ta tombe. »

et sur ces mots, il fila dans la profondeur des bois tel un fantôme.

HRP:
 


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion autour d'un verre ft. Aaron Cooper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rendez vous amical autour d'un verre.
» Discussion autour de l'Euro 2012
» Petites discussions autour d'un verre... pour se connaitre
» Discussion autour du systeme de loot
» Discussion autour de différents aspects du jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TeenWolf-CréatureofNight :: Beacon Hills :: Services & Loisirs :: Le Moon's-